L’intégration du développement durable aux travaux du BVG

L’intégration du développement durable aux travaux du Bureau du vérificateur général du CanadaBVG

La Stratégie de développement durable du BVG décrit comment le Bureau intègre les questions liées au développement durable à ses activités de planification et de réalisation des audits.

La Stratégie de développement durable du Bureau

Notre Stratégie de développement durable actuelle est axée sur l’intégration de questions liées au développement durable à nos activités principales de planification et de réalisation des audits, de même qu’à nos activités quotidiennes.

Harmonisation de nos travaux dans le cadre du Programme 2030 avec les approches internationales

Le BVG harmonise ses travaux avec le Programme 2030 en appuyant quatre approches définies par l’Organisation internationale des Institutions supérieures de contrôles des finances publiques (INTOSAI).

L’INTOSAI agit comme organisation-cadre pour les institutions supérieures de contrôle (ISC) de partout au monde, y compris le BVG du Canada. L’INTOSAI a établi lien vers un fichier de format de document portable (PDF)quatre approches [site en anglais seulement] à suivre pour réaliser des audits sur les objectifs de développement durableODD et des examens à ce sujet :

  1. évaluer l’état de préparation des gouvernements nationaux pour mettre en œuvre les ODD et ultérieurement pour contrôler leurs opérations et la fiabilité des données qu’ils produisent;
  2. entreprendre des audits de performance des programmes gouvernementaux qui contribuent aux ODD;
  3. évaluer et appuyer la mise en œuvre de l’objectif numéro 16 qui concerne en partie les institutions efficaces, responsables et transparentes;
  4. être des modèles de transparence et de reddition de comptes au sein de leur propre organisation.

Le BVG appuie les quatre approches de l’INTOSAI dans ses travaux actuels. Il dirige également les efforts déployés par l’INTOSAI sur la scène mondiale pour évaluer l’état de préparation des gouvernements nationaux et fait partie du Groupe de travail sur la vérification environnementale de l’INTOSAI.

Logo de l’INTOSAI

Aider les auditeurs à tenir compte du développement durable

Il incombe aux auditeurs de relever les ODD pertinents et les cibles connexes dont ils prévoient tenir compte dans leurs audits. Les auditeurs doivent aussi consulter le spécialiste interne responsable de l’environnement et du développement durable pour orienter leurs travaux.

Le Bureau encourage les auditeurs à se servir de son Guide en matière d’environnement et de développement durable pour recenser et évaluer les risques en matière d’environnement et de développement durable qui pourraient être associés aux programmes et aux activités qu’ils auditent.

Voici des questions que les auditeurs pourraient poser pour évaluer ces risques :

Modèle de transparence et de reddition de comptes

Le Bureau appuie la quatrième approche de l’INTOSAI qui consiste à être un modèle de transparence et de reddition de comptes dans le cadre de son propre fonctionnement, y compris dans ses travaux d’audit et dans ses rapports, en réalisant de nombreuses activités, dont les suivantes :